Caves Barbotte

Présentation

Le Musée

Caché dans un ruelle d’Ouroux en Morvan, ce petit musée raconte une longue histoire de famille.

En 1888, l’entreprise de la famille Barbotte est inscrite officiellement au registre du commerce et vend du vin local en qualité de négociant en gros. Cette année là, le phylloxéra fait son apparition dans le Morvan (la vigne était cultivée jusqu’à Lormes).

Il faut se rabattre sur des vins en provenance de la Hongrie, Espagne, Algérie, pays fournisseurs de vin en France touchée par le fléau.

Les factures, de cette époque, pieusement conservées que vous pourrez voir dans le musée,  témoignent d’une bonne activité de le Maison Barbotte avec d’autres pays étrangers. 

Photo d'archive

Outils

Avant 1925…

les grossistes vendaient surtout du vin rouge et les tonneaux qui arrivaient de partout étaient parfois malmenés par le voyage et nécessitaient une réparation. La maison réparait seulement les tonneaux et n’en fabriquait point.

Dans le musée vous trouverez tous les instruments aux noms évocateurs nécessaires à la réparation des douelles (pièces de bois courbées qui composent le tonneau) scies, gouges, planes, rabots, fendoirs, chaise à rogner, racloir, enclumes etc.

Toute cette activité indispensable vous sera expliquée par une vidéo au cours de la visite du musée.

.

Le musée en images